Bien comprendre le traitement et la durabilité du bois

Voici les étapes indispensables pour choisir un traitement adapté à la classe d’emploi et à l’essence d’un bois. C’est sa durabilité qui est en jeu.

Adapter le traitement des bois à la classe d’emploi

Trois paramètres influencent la classe d’emploi dans laquelle va se situer l’ouvrage en fonction de son exposition à savoir :

  • La zone géographique
  • La massivité des bois
  • La conception de l’ouvrage (rétention d’eau, conception drainante, protection des bois par un dispositif constructif…).

Le fascicule de documentation FD P20-651 répertorie ces paramètres.

Choix de l’essence de bois : durabilité naturelle ou conférée

Chaque essence possède sa propre durabilité naturelle (variable d’une essence à l’autre) qui lui permet de résister plus ou moins aux agents de dégradation biologique. Lorsqu’on parle de durabilité naturelle d’une essence, on prend en compte uniquement le duramen (bois de cœur). L’aubier (partie extérieure) n’est pas durable dans tous les cas, il ne peut donc pas être utilisé sans préservation pour des usages structurels. Cette partie d’aubier est plus ou moins importante selon les essences.

Lorsqu’une essence de bois n’a pas une durabilité naturelle suffisante pour l’usage, ou qu’il contient une partie d’aubier, il est nécessaire de lui conférer cette durabilité au moyen d’un traitement adapté : on parle de durabilité conférée. À ce stade, il est également important de prendre en compte les capacités d’imprégnation de l’essence, c’est-à-dire sa capacité à recevoir le produit de préservation.

Advertisement
Certifiée depuis plus de vingt ans CTB-B+, certification attestant de la qualité globale du traitement du bois, l'entreprise Protac s'affirme par son approche de l'usinage et du traitement du bois

Les procédés de traitement des bois

Deux types de traitement :

  • Les traitements de surface (trempage, aspersion)
  • Les traitements en profondeur (autoclave uniquement)

Le choix du traitement dépend de la destination du bois et de la durabilité que l’on souhaite obtenir.

Pour les classes d’emploi 1, 2 et 3.1, les traitements de surface sont recommandés.

Trois techniques de surface :

  • Le trempage
  • La cabine d’aspersion
  • La filière à dépression Flow coat

Les 3 systèmes permettent un traitement de surface par l’application d’un produit biocide certifié CTB-P+ pour atteindre une performance des bois jusqu’en classe d’emploi 3.1 avec finition adaptée.

Pour les classes d’emploi 3.1, 3.2 et 4 : le traitement se fait par imprégnation grâce à un autoclave. Un autoclave est un système qui combine vide et pression.

Seul l’autoclave permet un traitement en profondeur par l’imprégnation d’un produit biocide certifié CTB-P+ pour les classes d’emploi 3.2 et classes d’emploi 4 ; les produits sont généralement à base de cuivre.

Traitement bois - Attestation CTBB+ - © FCBA

Choisir un bois certifié

L’utilisation du seul processus de traitement ou du seul produit de traitement n’assure pas la pérennité de l’ouvrage. Pour assurer la pérennité de votre ouvrage, faites le choix d’un bois certifié.

La certification CTB-B+ regroupe des professionnels qui s’engagent sur :

  • la compatibilité de la prestation par rapport à la demande,
  • la qualité de la prestation par la délivrance d’une attestation de traitement préventif

CTB-B+ est une marque collective de certification de FCBA, sous accréditation du COFRAC n°5-0011, qui atteste des performances des bois en service en termes de durabilité.

Le suivi des trois paramètres indissociables que sont :

  • Une essence sélectionnée par rapport à son imprégnabilité
  • Un produit de préservation efficaceet sûr
  • Un procédé de traitement de qualité

est réalisé sur site de façon régulière par le ,auditeurs de l’Institut technologique FCBA au travers d’audits et d’essais de contrôle des produits.

Retrouvez encore plus d’informations sur les classes d’emploi, les risques biologiques, la préservation des bois… sur le site CTB-B+.

La certification CTB-B+ représente plus de 70 industriels en France et à l’international qui de façon volontaire font évaluer deux fois par an la qualité de leur procédé de traitement par une tierce partie, l’Institut technologique FCBA, organisme certificateur de référence depuis 70 ans.

Cette certification s’inscrit dans un ensemble de marque qui couvre à la fois la durabilité et la préservation, l’entretien des bois et la construction dans sa globalité. La marque CTB est en capacité de certifier des produits, des entreprises et des personnes.

Advertisement

Retrouvez toutes nos marques de certification sur fcba.fr.

Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer