Un panneau de bois MDF innovant, 100 % biosourcé

Deux PME françaises se sont associées pour créer un panneau de bois MDF, 100 % biosourcé. Bois massif et solution adhésive végétale s’allient dans le nouveau panneau medium Next, présenté en avant-première, en Corrèze.

Panneaux de Corrèze et Evertree parlent de première mondiale. Sur un marché dominé par les panneaux bois MDF contenant des solutions adhésives synthétiques pétro-sourcées, les deux entreprises ouvrent une nouvelle voie…

Fruit de 4 années de recherche collaborative, Next est le premier panneau bois MDF 100 % biosourcé. « Tous nos panneaux sont faits à base de bois dit de trituration, c’est-à-dire la partie de l’arbre qui ne sera pas utilisée en tant que bois d’œuvre », explique  Philippe Mocaert, président de Panneaux de Corrèze. « Le panneau Next a les mêmes caractéristiques que les panneaux MDF faits à base de résine pétrosourcée que nous fabriquons habituellement. Ils présentent les mêmes qualités, mais sans formaldéhyde ajouté. Il ne faut pas oublier que le bois en relargue naturellement une infime quantité. »

La matière première reste donc la même, du bois issu de Corrèze et des départements limitrophes (rayon de 70 km maximum) et certifié FSC et PEFC.

En revanche, la résine qui lie les lamelles entre elles est une innovation. Il s’agit de la solution adhésive végétale Green Ultimate d’Evertree.

Advertisement

Une résine biosourcée issue de la production agricole

« Les panneaux de bois medium contiennent généralement 87 % de bois, un produit durable. Les 13 % restants, ce sont des résines synthétiques. Or, elles représentent à elles seules 3 millions de tonnes de CO2 émis chaque année en Europe. Si on peut remplacer ces résines par des alternatives biosourcées, c’est déjà un grand progrès ! », indique Nicolas Masson, directeur général d’Evertree.

Pour autant, pas question de créer de nouvelles cultures, de défricher pour cultiver ou d’aller chercher loin la matière première biosourcée.

« Nous utilisons les tourteaux d’oléo-protéagineux, un résidu du colza et du tournesol valorisé entre autres dans la production de biodiesel. La filière existe déjà en France. Notre solution adhésive s’appuie sur les performances naturelles des protéines qui se collent entre elles lors du process de trituration. Elle est sans formaldéhyde ni isocyanate », assure Nicolas Masson.

Un panneau de bois MDF plus sain pour les intérieurs

Le nouveau panneau Next cible plus particulièrement les bâtiments recevant du public, notamment fragile, comme les enfants ou les personnes âgées.  Mais il peut aussi servir à l’agencement de magasins, d’hôtels, de restaurants, ou encore à l’ameublement, pour la création de portes, parquets, plinthes…

Testé par le FCBA, le panneau Next a obtenu la classification A+ pour son faible taux d’émissivité de polluants. « Nous voulons montrer la voie pour rendre l’air intérieur plus sain. De plus, le panneau Next présente 20% d’impact carbone en moins par rapport à un panneau classique donc on va pouvoir arriver de façon sereine dans la RE2020. La marque a vocation a être un démonstrateur, on espère qu’elle va prendre de l’ampleur et que d’autres, dans l’industrie européenne, suivront le mouvement », souligne Philippe Mocaert.

Le panneau Next est commercialisé depuis jeudi dernier, auprès des négociants et des industriels. L’entreprise Panneaux de Corrèze ambitionne d’en produire entre 100 000 et 200 000 m3 par an. Son usine tourne déjà 24H/24, 7 jours sur 7, et emploie 110 personnes.

Advertisement

Photo de Une : Panneau Next © Panneaux de Corrèze

Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer